Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les monts émerveillent
Les monts émerveillent
Menu
Overdondose

Overdondose

Overdondose ? Rassurez-vous, si tout grimpeur peut devenir accroc au Verdon, il n'y a aucun risque pour la santé quelque soit la dose consommée ! Rendons à Barney ce qui appartient à Barney: il est l'inventeur du terme et la preuve vivante de mon assertion...

Après mes deux randonnées dans le Haut Verdon, des symptômes caractéristiques tels que les picotements au bout des doigts et des contractions incontrôlées des biceps étaient révélateurs:  il me fallait ma dose d'escalade dans les gorges. Coup dur (surtout pour lui!): Michel qui devait me rejoindre à nouveau se vrille le dos! Sauvé(pour moi): Claudia et Maxime acceptent que je me joigne à leur cordée pour une "lame fatale" qui ne peut qu'amener tout grimpeur à une totale addiction... Un grand merci à eux !

Claudia sur le superbe rocher de la deuxième longueur.

Claudia sur le superbe rocher de la deuxième longueur.

Puis dans la cinquième, en route vers l'incroyable lame (au dessus à gauche)...

Puis dans la cinquième, en route vers l'incroyable lame (au dessus à gauche)...

Une longueur d'anthologie pour remonter cette lame sur 45 m ! Hélas peu photogénique depuis le relais, mais Claudia sauve la mise.

Une longueur d'anthologie pour remonter cette lame sur 45 m ! Hélas peu photogénique depuis le relais, mais Claudia sauve la mise.

La septième longueur est un peu courte mais c'est un régal, bien photogénique pour le coup !

La septième longueur est un peu courte mais c'est un régal, bien photogénique pour le coup !

Si c'est l'escalade de la lame qui rend la voie exceptionnelle, rien n'est à jeter auparavant, bien au contraire... Une fois de plus, bravo à Pascal Faudou  pour ce superbe tracé !

C'est donc fatal, il m'en faut encore! Mais une demi douzaine de compagnons habituels déclinent l'invitation (peur de l'overdondose ?). Un mal pour un bien: cela me pousse à aller voir le groupe "Verdon escalade" sur le net et à faire la connaissance d'Antoine, québécois en vadrouille à la recherche de partenaires de grimpe pour découvrir nos plus beaux cailloux... Sans doute le début d'une longue et belle amitié !

Pour la mise en bouche, Antoine goûte la qualité du rocher Verdon dans "Pincée de Ketchup": pas besoin de sauce, c'est un délice au naturel sur 9 longueurs...!

Pour la mise en bouche, Antoine goûte la qualité du rocher Verdon dans "Pincée de Ketchup": pas besoin de sauce, c'est un délice au naturel sur 9 longueurs...!

Second plat, "Petra Aliena": ...

Second plat, "Petra Aliena": ...

... fort goûteux également dans l'ambiance plus sauvage de l'Estellier.

... fort goûteux également dans l'ambiance plus sauvage de l'Estellier.

Overdondose
Le troisième plat débute par une tyrolienne...

Le troisième plat débute par une tyrolienne...

... pour goûter à l'ambiance du Duc en douceur avec "Balade pour Manon": ...

... pour goûter à l'ambiance du Duc en douceur avec "Balade pour Manon": ...

ce n'est ni le niveau ni l'ambiance "punk d'Alix", mais encore du caillou de rêve !

ce n'est ni le niveau ni l'ambiance "punk d'Alix", mais encore du caillou de rêve !

Vite, on retourne en rive droite...

Vite, on retourne en rive droite...

... pour une petite baignade rafraichissante avec vue !

... pour une petite baignade rafraichissante avec vue !

On a tellement aimé l'Estellier qu'on y retourne pour "Risolva", une voie pleine de saveurs: dalles, dévers, fissure-cheminée, traversées, gouttes d'eau, bacs, réglette plate au crux et j'en passe...

On a tellement aimé l'Estellier qu'on y retourne pour "Risolva", une voie pleine de saveurs: dalles, dévers, fissure-cheminée, traversées, gouttes d'eau, bacs, réglette plate au crux et j'en passe...

Pour changer des plats de type nouvelle cuisine équipés en ce siècle, nous rendons visite à une "Belle fille sûre"...

Pour changer des plats de type nouvelle cuisine équipés en ce siècle, nous rendons visite à une "Belle fille sûre"...

Si vous ne savez quoi faire de vos vieux pitons, je récupère pour équiper !!! Homologation UIAA, CE et EN en cours...

Si vous ne savez quoi faire de vos vieux pitons, je récupère pour équiper !!! Homologation UIAA, CE et EN en cours...

Cette vieille voie typique des frères Rémy, au rééquipement parfois surprenant (ci-dessus le dernier relais), garde un petit côté piquant et s'avèrera être le plat le moins digeste pour Antoine (pour être honnête, toutefois loin derrière le bocal de pieds et paquets ayant fini dans les fourrés du bivouac 🤣).

 Pour rappel la cotation d'époque: V+ avec un court passage de VI. Pour le croire, il ne faut peser guère plus qu'un papillon...

Overdondose

Pour le dessert, grâce à une journée plus fraiche agrémentée d'un petit Mistral, je propose la dégustation de "Moralemenia": avec un rocher parfait sur 11 longueurs, une grande diversité d'escalade, son homogénéité et l'ambiance du couloir Samson, c'est à mon sens le plus gustatif des 6 mets de ce repas gargantuesque.

Sympathique traversée dalleuse sur 2 longueurs pour commencer.

Sympathique traversée dalleuse sur 2 longueurs pour commencer.

Repos bien venu dans L6, au cœur de la partie physique qui ne laisse que peu de répit de L3 à L7 (cette dernière dans le superbe mur dominant Antoine).

Repos bien venu dans L6, au cœur de la partie physique qui ne laisse que peu de répit de L3 à L7 (cette dernière dans le superbe mur dominant Antoine).

A la sortie de L7.

A la sortie de L7.

... puis dans L8.

... puis dans L8.

Encore 3 longueurs délicieuses et nous voilà rassasiés... pour un moment...

Ce n'est qu'un au revoir !

Ce n'est qu'un au revoir !