Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les monts émerveillent
Les monts émerveillent
Menu
Vol au-dessus d'un nid de gabian

Vol au-dessus d'un nid de gabian

Retour sur une série de "grandes voies" (pas génial, cette appellation désignant des voies plus ou moins longues...) parcourues ces dernières semaines. Merci tout d'abord à Jean-Pierre, Julien, Pascal, Patrick et Sylvain, compagnons de cordée de ces escalades.

Avant de rejoindre les gabians, je termine mon séjour à Senez par le Verdon avec Patrick et Sylvain: "Pas de prélude pour Hervé" (6a+) + "Dolce vita" (bon 6b) à la Dent d'Aire. Moins aérien qu'ailleurs mais dernière longueur remarquable dans les deux voies (fissure dans Prélude, dalle/mur dans Dolce vita).

Unique... Que j'aime ce lieu !

Unique... Que j'aime ce lieu !

Première longueur de "Prélude"

Première longueur de "Prélude"

La superbe fissure finale

La superbe fissure finale

Les plus belles colos... du sentier Martel ! Le temps gris et froid du 2ème jour, nous a incité à randonner.

Les plus belles colos... du sentier Martel ! Le temps gris et froid du 2ème jour, nous a incité à randonner.

Puis direction Canaille et Calanques pour les ambiances maritimes et ce fantastique vol au dessus d'un nid de gabian:

J'ai apprivoisé le dragon Zéphyr !

J'ai apprivoisé le dragon Zéphyr !

Côté escalade, on commence par une demi-journée au Belvédère de Canaille avec Patrick par une combi bien sympa pour grimper dans le 6a/6b malgré des longueurs un peu courtes: L1 et L2 du "nez qui pisse", L3 et L4 (insignifiante, suivre les plaquettes à droite pour trouver un relais un peu caché) de "l'esprit meut la masse", L5 nouvelle vers la droite pour rejoindre le dernier relais d'"anaconda" et L6 dans cette dernière.

L1 en 5c

L1 en 5c

L2: courte fissure en 6b bien technique

L2: courte fissure en 6b bien technique

L3 par moment couverte de cristaux

L3 par moment couverte de cristaux

C'est parti... bon 6a, dommage pour les 2 points d'A0 à la fin (genre 7c/8a sur 3 mouvs...).

C'est parti... bon 6a, dommage pour les 2 points d'A0 à la fin (genre 7c/8a sur 3 mouvs...).

Pince de cristal !

Pince de cristal !

Belle L5 en 6a

Belle L5 en 6a

L6: nouvelle fin facile à droite ou 6b d' "anaconda" dans le dévers à gauche (conseillé).

L6: nouvelle fin facile à droite ou 6b d' "anaconda" dans le dévers à gauche (conseillé).

Interludes Calanques:

1. Avec Patrick en face N-O de La Cathédrale: "Voie du toit" puis L2/L3 de "Monsieur K". Sympathique journée avec de belles L3 dans les deux voies. 

Le mieux dans le secteur semble l'enchainement "Pet en Suisse" à La Cathédrale" avec "La Suzon" en face N de la Candelle: à faire par une belle journée de Mai...

2. Virée vers l'Eissadon: nous gravissons "La princesse" avec Sylvain, à faire pour le cadre et la magnifique L3, tandis que Pascal et Patrick font "les délinquants de l'inutile" à notre gauche, voie qu'ils ne nous recommandent pas (rocher bof-bof dans 2 longueurs sur 3...). 

Puis pendant que Sylvain se balade, nous allons (re)faire "la chandeleur" avec Pascal et Patrick: un vrai petit bijou bien homogène dans le 6a/6a+ avec une variété de roches et de styles d'escalade incroyable sur 100 mètres.

 

Patrick dans la L3 de la voie du toit.

Patrick dans la L3 de la voie du toit.

Ambiance Eissadon...

Ambiance Eissadon...

Sylvain dans la L2 (5b court mais raide) de "La princesse". La L3 (6b+) qui passe à droite de l'arbre est superbe...

Sylvain dans la L2 (5b court mais raide) de "La princesse". La L3 (6b+) qui passe à droite de l'arbre est superbe...

Patrick dans la L1 de "La chandeleur", 6a+ très court mais très raide: enchainer avec L2 si le second de cordée à de la marge pour une superbe longueur de 40 mètres!

Patrick dans la L1 de "La chandeleur", 6a+ très court mais très raide: enchainer avec L2 si le second de cordée à de la marge pour une superbe longueur de 40 mètres!

Incroyable rocher dans la première partie de L2 !

Incroyable rocher dans la première partie de L2 !

Sylvain derrière l'appareil, Pascal au relais, Patrick et moi dans L2 (6a).

Sylvain derrière l'appareil, Pascal au relais, Patrick et moi dans L2 (6a).

Retour à Canaille où nous faisons les "Sales gosses" avec Jean-Pierre. Pas si sableux que ne le laissaient craindre les commentaires (sauf peut-être L4), on a adoré: escalade bien physique mais néanmoins variée pour les 6 premières longueurs avec le grand toit en apothéose ! puis long 6a qui déroule à déguster et L8 anecdotique pour sortir.

Jean-Pierre se régale dans le grand dièdre de L2 (le 6b+ cool de la voie): comme au States avec l'équipement en plus !

Jean-Pierre se régale dans le grand dièdre de L2 (le 6b+ cool de la voie): comme au States avec l'équipement en plus !

Quelques rudistes...

Quelques rudistes...

Le grand toit de L6: superbe...

Le grand toit de L6: superbe...

... mais bien physique avec le plus dur à la fin (bon 7a).

... mais bien physique avec le plus dur à la fin (bon 7a).

Quelques jours plus tard, Jean-Pierre me propose d'aller au grand Draïoun pour une magnifique combi qui donne peut-être la plus belle voie de Canaille, mais la météo n'est pas propice (vent d'Est plus risque de pluie).  Nous renonçons... "Bon grès mal grès" ... nous offrant une belle voie de rechange au nom approprié! Trois belles longueurs (en sautant R2) de petits dévers, fissures/cheminées et dièdres en grès du 5c au 6b, bien abritées du vent: bonne pioche. Il ne pleut pas, nous filons au Belvédère et nous lançons dans de nouvelles "Aventures Soubeyrannes". Un peu de vent mais superbe 6c bien pèchu dans le dévers pour se réchauffer, suivi d'une belle dalle finaude, et la pluie s'invite au premier relais. Pas engageant pour les murs en 6b et 6b+ au-dessus! "T'es pas cap, petite Canaille" semble me dire la pluie... Justement, une vire facile à gauche nous permet de rejoindre les deux dernières longueurs de cette voie et son beau dièdre final abrité par un petit surplomb, magnifique 6a+ pour finir cette journée d'improvisations.

Deux jours plus tard, c'est avec Julien que je vais réaliser le programme initialement prévu au Draïoun:

"Canail'bis": la L4 dans la bande de grès est exceptionnelle (6b+).

"Canail'bis": la L4 dans la bande de grès est exceptionnelle (6b+).

En ayant enchainé "Canail'bis" à vue avant (6b+, 6b, 6c, 6b+, 7a+, 6b+, 6a), j'ai les bras complètement fumés pour sortir le toit de "Galet jade" , et c'est pas une blague ! 🤣

Le toit final de "Galet jade" (6c) m'a paru bien plus dur qu'en ayant fait la voie classique sans enchainer la longueur clé...

Le toit final de "Galet jade" (6c) m'a paru bien plus dur qu'en ayant fait la voie classique sans enchainer la longueur clé...

Enfin, une autre journée de grimpe au secteur du 14 juillet, là où niche le dragon Zéphyr:

1. "White pearl" avec Julien et Patrick, une vraie perle...

2. "L'édon de le mer" avec Julien, bien piquant et très beau aussi (surtout L3, 6b++), en sortant à nouveau par "White pearl" (pour vérifier que le 6b est vraiment dur...).

L2 de "White Pearl", un 6b pas facile...

L2 de "White Pearl", un 6b pas facile...

Départ de L3, longueur encore bien variée et bien dure pour un 6b !

Départ de L3, longueur encore bien variée et bien dure pour un 6b !

Et c'est reparti: Julien attaque "l'édon de la mer": ça penche au-dessus, non ?

Et c'est reparti: Julien attaque "l'édon de la mer": ça penche au-dessus, non ?

Allez, pour finir, un petit au revoir à Zéphyr qui niche dans le secteur...

Allez, pour finir, un petit au revoir à Zéphyr qui niche dans le secteur...