Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les monts émerveillent
Les monts émerveillent
Menu
Par les hautes eaux de l'Arve

Par les hautes eaux de l'Arve

Voici une belle façon de (re)découvrir en deux jours de randonnée le massif du Mont Blanc (et celui des Aiguilles Rouges) en s'offrant les plus belles vues sur le massif, les plus beaux lacs et la possibilité de toucher un glacier du bout des orteils...

La première partie est une traversée des Aiguilles Rouges par ses lacs, réalisée fin juillet de cette année avec le cadet de mes neveux. Pour un parcours raisonnable, nous gagnons Planpraz par le télécabine avant de cheminer jusqu'au lac Cornu par le col homonyme. Pour les puristes, traversée intégrale possible par l'Aiguillette des Houches, les lacs de l'Aiguillette et du Brévent, son sommet, etc... On passe alors en version trail ou à une journée supplémentaire avec pourquoi pas un superbe bivouac au Lac Cornu, mais du matériel sur le dos...

 

Noé peu après le départ de Planpraz

Noé peu après le départ de Planpraz

Ils sont quand même beaux ces glaciers ! Profitons en pendant qu'il est encore temps...

Ils sont quand même beaux ces glaciers ! Profitons en pendant qu'il est encore temps...

Le Cornu: en voilà un qui porte bien son nom.

Le Cornu: en voilà un qui porte bien son nom.

Par les hautes eaux de l'Arve
L'absence de vrai sentier et quelques névés tardifs en font un lieu un peu magique, encore préservé des foules...

L'absence de vrai sentier et quelques névés tardifs en font un lieu un peu magique, encore préservé des foules...

Je me suis encore pris pour Jésus... !

Je me suis encore pris pour Jésus... !

Nous remontons ensuite sur le col de la Glière par des pentes encore bien enneigées pour une fin juillet (comme il y a 40 ans!) puis gagnons les lacs Noirs.

Par les hautes eaux de l'Arve
D'autres cornus se prélassent devant la chaine des Fiz,...

D'autres cornus se prélassent devant la chaine des Fiz,...

...l'Aiguille Verte et les Drus,...

...l'Aiguille Verte et les Drus,...

...ou pour bébé, le Lac Cornu.

...ou pour bébé, le Lac Cornu.

Par les hautes eaux de l'Arve
Le lac supérieur pas si noir et la face sud du Pouce: l'un comme l'autre jouent les pudiques et ne se dévoilent que partiellement.

Le lac supérieur pas si noir et la face sud du Pouce: l'un comme l'autre jouent les pudiques et ne se dévoilent que partiellement.

Par les hautes eaux de l'Arve
Noé domine le lac inférieur, qui présente une féérie de couleurs...

Noé domine le lac inférieur, qui présente une féérie de couleurs...

Par les hautes eaux de l'Arve

Si les eaux de tous ces lacs s'écoulent versant Diosaz, elles rejoignent bien l'Arve au niveau de Servoz. Pour notre part, nous rebasculons versant Chamonix par la combe de la Glière (attention, crux en cas de neige) pour gagner le lac Blanc en traversant Combe Lachenal, col et lac du Fouet, Combe des Crochues et Tête Aubuy: de plus en plus de monde pour finir par l'aberration du Lac Blanc... Heureusement, il suffit de quelques minutes pour gagner sa partie principale un peu cachée en retrait et se retrouver seuls: quel contraste avec "la plage" sous le refuge !

Après des Lacs Noirs blancs, un Lac Blanc vert...!

Après des Lacs Noirs blancs, un Lac Blanc vert...!

Nous descendons ensuite sur les lacs des Chéserys, l'Aiguillette d'Argentière par les échelles puis Tré le Champ. 

Le lac supérieur des Chéserys offre encore de belles vues sur le massif du Mont Blanc et tous les glaciers alimentant l'Arve.

Le lac supérieur des Chéserys offre encore de belles vues sur le massif du Mont Blanc et tous les glaciers alimentant l'Arve.

Par les hautes eaux de l'Arve
Par les hautes eaux de l'Arve
Le maitre des Chéserys

Le maitre des Chéserys

Par les hautes eaux de l'Arve

On se croirait presque chez les indiens d'Amérique ou à Rapa Nui, dite île de Pâques, mais nous sommes tout simplement à Tré le Champ le Haut ! (Ce joli hameau dans les alpages n'est qu'à 10 min de marche pour les amateurs de toutes petites balades.)

Par les hautes eaux de l'Arve

On peut alors rentrer en voiture ou en train depuis Montroc tout proche, mais il m'est apparu comme une évidence que cette randonnée s'enchainait avec celle effectuée l'an passé, déjà avec Noé: on gagne facilement le village du Tour par un sentier en balcon pour passer la nuit dans un gîte et repartir le lendemain sur les traces des toutes premières eaux de l'Arve.

Au programme: montée directe au refuge Albert 1er par la Fenêtre du Tour et la moraine, pose (ou non) d'un orteil sur le glacier (attention si affinité, matériel de sécurité et mode d'emploi nécessaires, crevasses sous la neige...), retour par le chemin classique puis le lac de Charamillon, le Col de Balme, les sources de l'Arve (qui ne sont pas comme on pourrait le penser le glacier du Tour), le col, l'aiguillette et la crête des Posettes qui ramènera à Tré le Champ, la gare de Montroc ou le Tour.

Montée par la moraine du Tour, au second plan la crête des Posettes, au fond la fin des aiguilles Rouges et le Mont Buet.

Montée par la moraine du Tour, au second plan la crête des Posettes, au fond la fin des aiguilles Rouges et le Mont Buet.

Cette montée est rude mais plus sauvage et permet une vue rapprochée des séracs du Tour.

Cette montée est rude mais plus sauvage et permet une vue rapprochée des séracs du Tour.

Dominant (pour quelques années encore) la langue terminale du glacier, le refuge Albert 1er... L'ancien !

Dominant (pour quelques années encore) la langue terminale du glacier, le refuge Albert 1er... L'ancien !

Retour par le chemin classique... avec vue sur la moraine de l'aller, le glacier et le Chardonnet.

Retour par le chemin classique... avec vue sur la moraine de l'aller, le glacier et le Chardonnet.

A venir, les délicieux alpages de Balme, sources de l'Arve.

A venir, les délicieux alpages de Balme, sources de l'Arve.

Non loin des sources...

Non loin des sources...

Il y en a qui se la coule douce !

Il y en a qui se la coule douce !

Au sommet de l'aiguillette des Posettes: les vues sur le Mont Blanc ont évolué  tout au long du chemin depuis le départ de Planpraz.

Au sommet de l'aiguillette des Posettes: les vues sur le Mont Blanc ont évolué tout au long du chemin depuis le départ de Planpraz.

Sommets des Courtes, des Droites, de l'aiguille Verte et des Drus: une des plus grande barrière de faces nords des Alpes.

Sommets des Courtes, des Droites, de l'aiguille Verte et des Drus: une des plus grande barrière de faces nords des Alpes.

Le retour par la crête des Posettes ramène dans un univers plus bucolique.

Le retour par la crête des Posettes ramène dans un univers plus bucolique.

Par les hautes eaux de l'Arve
Par les hautes eaux de l'Arve

La rando est finie, mais une fois rentré au logis dans la plaine des Praz, une belle surprise m'attendait : coucher de soleil dans l'étang de Champraz, dont l'eau ne tardera pas à rejoindre l'Arve...

Par les hautes eaux de l'Arve
Par les hautes eaux de l'Arve
Par les hautes eaux de l'Arve
Par les hautes eaux de l'Arve
Par les hautes eaux de l'Arve