Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les monts émerveillent

Les monts émerveillent

Menu
Elle tourne trop vite...

Elle tourne trop vite...

Je voulais parler de la terre, 

Vous aviez deviné j'espère...

Soyez honnêtes, il vous arrive à vous aussi de trouver les journées trop courtes ! Si l'on remet presque avec délectation au lendemain les choses que l'on ne désire pas faire le jour même, cela peut toutefois s'avérer fâcheux. Et que dire des choses que l'on souhaiterait faire...

Mais si je trouve que cette bonne vieille terre tourne trop vite, c'est surtout que pour le contemplatif que je suis, chaque coucher ou lever de soleil défile un peu trop rapidement...

Elle tourne trop vite...

Voici donc la présentation d'une sortie réalisée il y a près d'un mois déjà, au commencement de la douce soirée du 9 juillet.

Il s'agit d'une petite rando en boucle effectuée cette année avec Patrick : "parking Agnel" (entre le refuge et le col)-col puis lacs de l'Eychassier-éperon SE puis traversée N->S du Pic de Foréant pour retrouver le col de l'Eychassier. Je recommande tout particulièrement pour le coucher de soleil depuis la crête du Foréant : c'est accessible pour tous randonneurs "alpins", 500 m de déniv et bonne trace tout le long. Descente à la frontale possible, pourquoi pas à la pleine lune; ou encore mieux bivouac dans les pelouses sous le sommet, sans lune en début de nuit pour profiter de la voie lactée... C'est l'option que nous choisissons, permettant en prime une bonne acclimatation à l'altitude pour le projet à venir...

Et comme toujours en montagne, tout commence par les plaisirs que nous offrent flore, faune et grands espaces.

Elle tourne trop vite...
Elle tourne trop vite...
Elle tourne trop vite...
Elle tourne trop vite...
Elle tourne trop vite...
Elle tourne trop vite...
Elle tourne trop vite...
Elle tourne trop vite...
Elle tourne trop vite...
Elle tourne trop vite...
Elle tourne trop vite...
Elle tourne trop vite...
Elle tourne trop vite...

Puis arrive l'instant éphémère tant attendu...

Juste heureux !

Juste heureux !

Contemplatif...

Contemplatif...

Mont Salsa et Rubren

Mont Salsa et Rubren

La Taillante, souvenirs...

La Taillante, souvenirs...

L'an passé déjà, je faisais la même rando-bivouac avec Sylvain, avant de traverser cette Taillante accompagnés de Patrick et Christophe venus au petit matin. Une course AD peu soutenue mais esthétique et historique : première du révérant  Coolidge guidé par Christian Almer ; et dans le sens inverse d'Edouard Frendo ; excusez du peu ! (quelques images dans l'article "Melting Spot" où manquent toujours les commentaires...)

Cette année, nous nous contentons d'une rapide traversée des crêtes de L'Eychassier du col homonyme à la dernière pointe avant le Col Vieux (rando au départ puis crapahutage expo avec du II à la fin, descente impossible sur ce dernier sans corde, il faut revenir un peu en arrière pour descendre dans le flanc sud). Moins esthétique et moins historique que La Taillante : première par un groupe de chamois inconnus, probablement à l'époque de la pierre taillée pour échapper à un groupe de chasseurs...

Asti, Viso, Pain de Sucre

Asti, Viso, Pain de Sucre

Du Bric Bouchet au Mont Rose, l'esprit déjà sur de belles arêtes de neige...

Du Bric Bouchet au Mont Rose, l'esprit déjà sur de belles arêtes de neige...

Ailefroides, Pic Sans Nom, Pelvoux et Barre des Ecrins vous saluent bien.

Ailefroides, Pic Sans Nom, Pelvoux et Barre des Ecrins vous saluent bien.

Instants éphémères ? Certes, mais cela ne fait qu'en renforcer l'intensité.

Et si l'on en veut plus, il y a tout de même quelques solutions :

1) La plus sûre: sortir plus souvent de nos chaumières et notre petit confort quotidien...

2) Vieillir ! N'oublions pas que la vitesse de rotation de la Terre sur elle même diminue, augmentant la durée d'une journée de quelques nanosecondes par jour, soit environ 2 millisecondes par siècle... Pas convaincus par ce gain lilliputien ? Revenez dans quelques dizaines de millions d'années ou adoptez la solution 3.

3) C'est tout bête, mais si vous ne trouvez pas, ce sera à découvrir dans un prochain numéro...